jeudi 21 avril 2016

Championnats de France jeunes : le bilan du séjour

Une fois la pression retombée, on peut analyser à froid le séjour de l'Echiquier de Lorris à Gonfreville-l'Orcher et au gite de Veauville-lès-Baon.
J'exprime ici mon opinion mais je pense qu'elle sera assez largement partagée : le bilan est globalement positif. Tout le monde est fatigué mais content.


La compétition

Record battu cette année encore avec plus de 1350 joueurs en compétition dans les différentes catégories et opens.
- Open A :
  • Cristian (1470 F): Une belle performance d'ensemble avec 5,5 points et la 40ème place. 41ème Elo des 169 joueurs en présence et une performance à 1528. Meilleur jeune du club à cet open. Il aurait même pu faire un peu mieux avec un peu de réalisme. Il avait fait 5 points en 2015. Ses adversaires avaient en moyenne un Elo de 1447, 8 Fide et un national. 
  • Esteban (1177 F) : Un petit Elo certes mais on attendait Esteban à un meilleur niveau. 3,5 points seulement alors que 5 aurait été plus ambitieux. Toujours un peu craintif avant d'affronter des adversaires mieux classés, c'est dommage. Au final une 118ème place et le même nombre de points qu'en 2015. Ses adversaires avaient en moyenne un Elo de 1317, dont 8 Fide et aucun estimé. 
  • Maxime (1099 E) : Pour une première participation, Maxime a fait un bon tournoi. Au niveau des points, 3,5, il aurait pu en ajouter facilement 1 à 2 avec un peu plus d'expérience et de confiance en soi. Il finit à une honorable 121 place. Ses adversaires avaient en moyenne un Elo de 1248, dont 5 Fide et 1 estimé. A noter 2 victoires contre des Fide.
  • Paul (1150 N) : Même en restant positif, comment ne pas être déçu du tournoi de Paul ? Avec le talent qui est le sien, 5 points au moins étaient envisageables. Il avait fait 4 points en 2015, cette année seulement 3. Il doit vraiment prendre conscience de son potentiel et arrêter de craindre les Elo supérieurs ! Seulement 132ème sur 169. Ses adversaires avaient en moyenne un Elo de 1245, dont 5 Fide et aucun estimé. A noter sa victoire contre un Fide. 
  • Philippe (1140 N) : Comme Esteban, Philippe a produit le même score qu'en 2015 (2,5/9). C'est évidemment décevant car ce sympathique garçon est capable de très belles performances. Mais c'est irrégulier. Il doit donc gagner en constance et en confiance. il finit à la 152ème place. Ses adversaires avaient en moyenne un Elo de 1193, dont 6 Fide et aucun estimé. A noter sa victoire contre un Fide.
  • Nolan (1080 N) : Bien sûr, il a un petit Elo mais sans commune mesure avec son potentiel. Son tournoi est très décevant avec 2 points seulement (3 en 2015 !). Il en est le premier conscient et a souvent été très triste de ses performances. En particulier lorsqu'il sentait qu'il aurait dû gagner, ce qui est arrivé plus d'une fois. 154ème place finale. Moyenne de ses adversaires : 1210 ( dont 4 Fide et 1 estimé).
  • Corentin (1099 E) : Pour sa première année d'échecs, Corentin est loin d'avoir été ridicule. Il a beaucoup tenté mais donne trop souvent sa dame pour ajouter plus de points... Il a affronté des adversaires à 1155 Elo de moyenne, dont 2 Fide et aucun estimé. Il a pris beaucoup d'expérience lors de ces championnats, en particulier à l'entraînement. Maintenant, il va falloir s'en servir. Il termine 160ème.
  • Selinay (1099 E) : Avec 2 points pour sa première participation et la 161ème place, Selinay a fait un tournoi honorable. Elle a rencontré des adversaires ayant une moyenne de 1210 Elo dont 1 Fide et 3 estimés. Elle a progressé, cela s'est senti dans les parties d'entraînement. Maintenant, il faut capitaliser et remporter les parties indécises.
  • Belinay (1099 E) : Certes, avec 1 seul point (partie exempte), Belinay fait moins bien que sa soeur mais il est vrai qu'elle a toujours affronté des Elo conséquents pour elle (moyenne : 1200 dont 2 Fide et aucun estimé!). Pour autant, elle aurait pu engranger 1 ou 2 points supplémentaires, elle en était capable.
- Open B : 
  • Arin (1250 N) : Avec 5 points, Arin présente le meilleur bilan du club à l'open B. On peut tout de même regretter un ou deux coups de fatigue qui lui ont fait perdre au moins 2 points abordables. C'est tout de même un bon tournoi pour notre poussin 1 même si ses adversaires avaient un Elo moyen de 1047 avec 4 Fide et 1 estimé. A noter ses 4 victoires contre des Fide ! Dans les petites catégories, les Elo ne sont pas consolidés et on a vite fait de perdre contre un moins bien classé. Arin termine à la 32ème place sur 111.
  • Enes (1009 E) : Sans conteste la bonne surprise du groupe. Avec 4 points sur 9, notre débutant de l'année fait une très belle performance. Ses adversaires présentaient un Elo de 1080 de moyenne dont 1 Fide et aucun estimé ! Il termine à la 73ème place. Il faut continuer à progresser ainsi.
  • Antoine (1009 E) : Encore un débutant de l'année (petit-poussin) assez motivé pour quitter son foyer pendant 8 jours pour jouer aux échecs ! Avec 3,5 points, la performance est à souligner. Ses adversaires avaient en moyenne un Elo de 1088, dont 1 Fide et 3 estimés. Et il aurait pu l'emporter davantage sans quelques étourderies compréhensibles. Un réel espoir du club s'il continue sur cette voie.
- Championnat poussines : 
  • Salomé (1230 N) : Elle-même était très déçue de ses contre-performances. Mais à y regarder de près, avec 4 points tout n'est pas négatif. Il ne faut pas oublier qu'elle était première année dans sa catégorie, dans les plus jeunes du tournoi (déc. 2007) et qu'il y a deux ans elle n'avait fait que 3 points. Certes, avec 5 points le bilan aurait été plus présentable mais le stress est passé par là, pour la première fois. Ses adversaires avaient en moyenne un Elo de 1077 dont 3 Fide et aucun estimé. Elle termine à la 62ème place.
Les deux catégories suivantes concernent des jeunes de Gien mais je ne peux les passer sous silence, dans un esprit de club.
- Championnat pupilles :

  • Mathis (1434 F) : Mathis est une valeur sûre du club des EBS. Il a rencontré 9 joueurs Fide ayant une moyenne de 1515 Elo, soit plus que son propre Elo ! Il a égalisé avec le champion de France poussins 2015 (1805 F) et avec un 1686 F ! Il marque 4,5 points et finit 53ème. Honnêtement, ses championnats ne sont pas ratés. Sans le stress qui lui fait perdre une part de ses moyens, il serait beaucoup plus haut encore. C'est là-dessus qu'il doit travailler.
  • Louis (1395 F) : Il est classique d'associer les jumeaux dans toute activité, pour éviter de les comparer. Mais pour Mathis et Louis, les similitudes sont vraiment présentes dans le jeu d'échecs. Même talent et même stress. La petite différence réside dans les adversaires rencontrés. Pour Louis, la moyenne des Elo adverses monte à 1629, tous Fide bien sûr. Avec des performances contre deux 1686 F, un 1575 F, un 1580 F. Alors, le point d'écart avec son frère peut s'expliquer là. Et dans la grande fatigue nerveuse qui lui a fait perdre ses 3 dernières rondes. Quoi qu'il en soit, Louis reste une référence aux EBS également.

- Championnat minimes filles :
  • Justine (1282 F) : Un championnat difficile pour Juju avec au final un total de 3 points contre des adversaires avec un Elo en moyenne à 1351 (dont 8 Fide), ce qui est supérieur à son propre Elo. Elle termine à la 62ème place sur 70. Mais notre jeune joueuse doit conserver le moral car ce tournoi ne remet pas en cause son talent.

Tous les résultats : Open A    Open B    Minimes filles    Pupilles    Poussines

Bilan général:
Nous sommes un petit club au niveau national, c'est certain. Pour entrer dans le classement des clubs du championnat de France, il faut présenter au moins 5 joueurs qualifiés. Et les EBS n'en ont eu que 4. Les opens n'entrant pas en compte dans ce classement.
Notre meilleur classement individuel est 53ème, chez les pupilles.
Mais avec au moins 3 points marqués par joueur, nous ne sommes pas non plus parmi les moins bons clubs, sur les 914 que compte la France.

A l'open A, 24 ligues étaient représentées et 101 clubs,  pour 169 joueurs (1325 de moyenne Elo) !
Avec 14 représentants, dont 9 des EBS (Lorris), la ligue CVL est la 3ème en nombre à l'open A.
Le club le plus représenté était les EBS ! 1157 de moyenne Elo...
Parmi les 11 joueurs non classés, 4 étaient des nôtres. C'est dire que peu de clubs envoient des joueurs inexpérimentés à l'open A. En termes de points cumulés, les EBS se classent à la 2ème place (grâce au nombre bien sûr).

A l'open B, 20 ligues étaient représentées et 68 clubs,  pour 111 joueurs (1085 de moyenne Elo) !
Avec 6 représentants, dont 3 des EBS (Lorris), la ligue CVL est la 8ème en nombre à l'open B.
Le 6ème club le plus représenté était les EBS ! 1089 de moyenne Elo.
Parmi les 38 joueurs non classés, 2 étaient des nôtres. Il y a plus de joueurs non expérimentés à l'open B. Certainement beaucoup de frères et sœurs de joueurs du championnat.
En termes de points cumulés, les EBS se classent à la 10ème place, ce qui est très bien.

Nous avons donc toutes les caractéristiques d'un club en devenir, en structuration, mais dont le chemin n'est évidemment pas terminé. Nous pouvons mesurer l'écart qui nous sépare des meilleurs clubs régionaux puis nationaux. Ce constat doit guider nos actions pour les prochains mois, les prochaines années. En particulier, dans le domaine technique, quand on sait que les clubs les plus performants ont, à demeure, plusieurs entraîneurs de haut niveau !


L'hébergement

De l'avis général, le gite était trop éloigné des salles de compétition. 45 minutes de route, au mieux, c'est trop. Cela a pénalisé les joueurs concernés par la préparation des entraîneurs de la ligue CVL (Salomé) à laquelle ils n'ont jamais pu assister.
Le gite en lui-même était sympathique, en pleine campagne, sur le domaine d'un château. La salle de restauration était vaste et pratique. Un baby foot ajoutait un plus pour les enfants (et les adultes...).
Mais l'ensemble n'était pas toujours dans un état fonctionnel, en raison de l'ancienneté des locaux. En particulier, pas de prises de courant ou presque dans les chambres.
Les réseaux téléphonie mobile et wifi étant presque inexistants, il fut très compliqué de mettre à jour ce blog et de prendre connaissance des appariements et autres résultats.
Pour finir, les tarifs déjà élevés ne comprenaient pas l'eau, le chauffage et les taxes !





Tous ces détails devront faire l'objet d'un examen préalable attentif dans le cas où un autre séjour serait organisé en 2017.


Les lieux de compétition

Contrairement à Montbéliard et Pau, où tout était regroupé, les championnats à Gonfreville-l'Orcher se sont déroulés sur plusieurs sites, éloignés parfois d'un kilomètre ! Ainsi, les petits jouèrent au dojo alors que les grands au gymnase Maurice Bacquet situé à 10 minutes à pied... Pas très pratique quand on présente des petits et des grands. La salle principale du village se trouvait à proximité du gymnase. Elle comprenait un lieu pour que les parents puissent se poser, des boutiques dont la restauration et les salles d'analyse des ligues. Le tout sous une immense tente.
 Mais du coup, les entraîneurs de ligues durent faire preuve d'astuce pour atteindre à la fois les grands et les petits.
Autre différence, alors que les parents étaient incapables d'accéder aux 3 salles (!) des grands, ils pouvaient rejoindre les gradins du dojo pour assiter de loin aux parties des petits. Cette deuxième situation étant bien entendu la plus prisée des accompagnateurs.

La ligue CVL

Les entraîneurs de la ligne (Antonio, William, Paul-Hadrien et Namig) avaient en charge tous les qualifiés du Centre-Val de Loire, pour la préparation et les analyses de parties. Le chef de délégation, Vincent Normand, dut organiser un planning pour recevoir les jeunes joueurs sur leur lieu d'hébergement du Havre. Malheureusement, seule Salomé étant concernée au gite, nous ne pûmes opérer des voyages uniquement pour elle. Je précise que les enfants qui jouaient les opens n'étaient pas à la charge des entraîneurs, faute de disponibilités. Pourtant, certains de nos jeunes ont pu faire analyser des parties lorsqu'un entraîneur ou un autre avait un peu de temps. Aucun problème de ce côté-là.
Au final, la ligue CVL finit à la 13ème place des 30 ligues françaises au niveau des résultats, tout en étant la 10ème en nombre de licences A (et 8ème au nombre de licences total)

La vie de groupe

L'un des objectifs du séjour était de consolider la cohésion au sein du club. Les 13 jeunes sont individuellement charmants mais ont parfois du mal avec la vie de groupe. Petit à petit, les choses évoluent mais il doit s'agir d'une tendance de l'époque actuelle. Toutefois, pas de problème majeur, simplement des petites chicaneries évitables. Mais globalement, nous avons vécu de bons moments autour des échiquiers, des repas ou du baby foot !
Nous avons mis les jeunes à contribution pour mettre et débarrasser la table. Certains le faisant volontiers, d'autres se faisant prier...
La répartition dans les véhicules a pu également donner lieu à tension mais rien d'irrémédiable.
En attendant le début des compétitions, les plus jeunes ont pu découvrir Etretat et Honfleur, comme des touristes ! Un bon moment de convivialité.



Au niveau des adultes, un grand remerciement à Hervé, Béa, Alain et Florent pour leur participation à cette aventure et nous gardons une pensée pour Claudine, qui n'a pu être parmi nous cette année.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire. Merci de rester correct.